lundi 5 juin 2017

Série addict #2


Salut tout le monde !
Comme je l'avais dit dans le premier article "Série addict" je suis une fan de série. Cette année je me suis bouffée des séries entières comme je me goinfre de chocolat. J'ai donc découvert plusieurs séries et sur ce post je vous  en présente 3.


1. Baby daddy

baby daddy

Voici ma série coup de coeur de l'année. J'ai découvert Baby Daddy par hasard et je me suis tout de suite laissée prendre par l'humeur. C'est donc une vraie série humoristique à l'Américaine. 
Ben Wheeler a 20 ans lorsqu'on lui laisse à sa porte un bébé. Il s'avère qu'il s'agit de sa fille, fruit de l'union d'un coup d'un soir. La mère n'a laissé qu'un petit mot pour lui dire son prénom. Avec ses deux colloc qui sont son frère et son meilleur ami, sa mère et une amie d'enfance, ils vont apprendre à s'en occuper.
Ici, ce que j'adore, c'est l'humour propre à chaque personnage. Bien évidemment, il y a des blagues que l'on voit venir à 10 km, mais avec le jeu des acteurs ça reste toujours très drôle. Chaque personnage à un caractère différent et un style d'humour différent. Mon personnage préféré est Tucker, le meilleur ami. Donc vous l'aurez compris, ce qui caractère pour moi cette série est l'Humour. Les scènes qui se veulent romantiques passent très vite et ne vont pas jusqu'au bout ou sont coupées par de l'humour, car cela n'est pas le style et le but de cette série. Mais cela ne vient pas enlever les moments touchants ou attendrissants. 
En plus de ça, on ne se lassera pas non plus de regarder le beau Derek Theler alias Danny Wheeler.
Ma seule déception est la fin de la série. Baby Daddy se termine sur le 100éme épisode, où il y a juste une petite phrase qui laisse penser qu'elle est bien fini. La série aurait pu continuer, il n'y a pas de vrai clap de fin, je reste donc sur ma faim et déçue qu'elle ce soit terminée si tôt.


2. Bates motel

bates motel

Bates motel est une sorte de remake de Psychose d'Alfred Hitchcock. Elle se déroule de nos jours mais par les vêtements des personnages et la déco de la maison on retombe dans les années 50.
Suite à la mort de son mari, Norma décide de repartir de 0 et fait une surprise à son fils Norman en achetant une vieille maison avec un motel, qu'elle nommera le Bates Motel, dans une petite ville d'Amérique.Très vite, on s'aperçoit qu'il se passe des choses bizarres dans cette petite ville, entre trafic de drogues et de prostituées. Arrive ensuite un certain nombre de meurtres.
Très vite, on ressent une ambiguïté dans la relation fusionnel mère-fils. Lui très propre sur lui veut toujours se faire plaisir à sa mère complétement hystérique. Le début de la série est assez lente, il faudra attendre la fin de la saison 1 pour comprendre ce qui cloche dans "ce couple". Plus la série avance, plus on voit la double personnalité de Norman. Sa schizophrénie est montrée graduellement pour tomber complétement dans son délire de sa psychotique lors la dernière saison.
Je n'ai pas vu Psychose, je ne peux donc pas m'y référer et le comparer. Il sait juste, par rapport à des commentaires, qu'il y a des rajouts comme le trafic de drogues et autres, qui ne me dérangent pas mais dont on pourrait se passer. J'ai donc adoré Bates motel, avec son mélange du monde actuel et des années 50. Freddie Highmore et Vera Farmiga jouent à merveille, et forment le parfait duo entre névrose et psychose.


3. 13 reasons Why

13 reasons why

Je pense que personne n'a pu passer à côté de 13 reasons why. J'en parle donc au cas où que d'autres soient coupés de toutes informations en provenance de facebook et twitter.
Il s'agit ici d'une série comportant 13 épisodes. Hanna Baker, lycéen qui semblait ordinaire, s'est suicidée. Un jour, Clay Jensen reçoit des cassettes audio. Il s'agit de cassettes qu'Hanna a enregistré avant sa mort où elle donne les raisons de son acte. Chaque épisode correspond donc à une raison, soit une personne. les épisodes vont au rythme assez lent auquel Clay les écoute. C'est avec le cumul des raisons que l'on comprend pourquoi elle en est arrivé là.
Ce que j'ai aimé dans cette série, c'est qu'elle aborde le harcèlement scolaire et le bullycide. C'est un sujet assez tabou est pourtant bien présent. Il se manifeste souvent de manière subtile, où les profs et parents diront "ce n'est pas très grave, ce ne sont que des enfants.". Je fais mon stage de psychologie en écoles et je me rends bien compte que pour beaucoup de profs cela n'existe pas, que c'est la faute des parents qui ne savent pas éduquer leurs enfants, etc. Or dans 13 reasons why, ce thème est très manié, montrant que ce sont les petits ruisseaux qui font les longs fleuves. Donc non, le harcèlement n'est pas que du racket et de la violence physique subie. Cette série l'explique bien, et j'espère qu'au travers d'elle, les jeunes prendront consciences que leurs actes, amplifiés avec les réseaux sociaux, ont des conséquences psychologiques sur autrui.
Une saison 2 s'est décidée, je suis curieuse de savoir comment elle va être amenée.

J'espère que vous saurez apprécier ces séries autant que moi. Si vous avez des séries coups de cœur n'hésitez pas à les partager.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire